Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 15:45

Alors que j’avais posté sur facebook une photo de la maison que j’habite depuis 11 ans à propos de je ne sais plus quel statut… un ami avait noté en commentaire « On dirait un lotissement à l’américaine ».

Je n’y avais pas fait attention lorsque j'avais décidé d’acheter la maison dans ce lotissement, j’étais juste contente de pouvoir y poser mes valises, selon l’expression consacrée, et de m’y réfugier avec mes 3 enfants en âge « collège » après une année sabbatique en location passée dans le même genre de lotissement.

Ce que j’avais aimé c’était… le jardin clos de haies de thuyas car on s’y sentait à l’abri des regards ; la maison impeccable fraîchement repeinte en blanc,  cette neutralité un peu clinique permettant de se projeter en y installant cadres et petits meubles façon Ikéa ; l’environnement calme (les tondeuses n’avaient pas commencé leur ballet printanier lors de la signature en janvier…) ; le côté sécurisant, bien entourés de maisons semblables ; le côté pratique, non loin à pied du centre-ville.

Alors qu’il y a quelques années jamais je n’aurais imaginé me retrouver vivre en lotissement moi qui aime tant la verdure et me retrouver perdue dans la nature, moi qui aime mes semblables mais à distance respectueuse.

Et pourtant…

11 ans maintenant, 11 ans déjà a-t-on coutume de dire…

La maison s’est vidée, ainsi va la vie, de mes 3 collégiens, devenus adultes vivant leur propre vie, j’y reste encore un peu et ai trouvé un moyen de l’occuper ponctuellement par des « invités » dans la chambre d’hôte.

Mais là n’est pas mon propos, c’était juste histoire d’esquisser le tableau de « ma vie passionnante dans le lotissement » car d’occupante active je suis passée, sans vraiment m’en rendre compte en « observante » de la vie des autres ou de ce que j’en devine à petites touches. Je ne regarde pas derrière les rideaux, pas encore (!) mais sans le chercher il est facile de deviner des petits bouts de vie à travers des éclats de voix, des allers-retours voiture-maison-voiture, des volets ouverts-fermés, des conversations à brûle-pourpoint lors de la promenade du chien… Les habitudes des uns et des autres donnent le ton de leur vie et nous en apprennent en retour sur la nôtre, avec nos différences et nos ressemblances.

Le lotissement a remplacé le village d’autrefois, ses rumeurs, ses cancans et ses quelques moments de convivialité. Reflet de la vie actuelle, on est parfois obligé de se soumettre à ses règles, en attendant de savoir si cette vie-là nous convient vraiment ?

J'avais déjà brossé quelques portraits, relaté certains menus évènements de mon quotidien ou de celui de mes voisins, avec l'envie maintenant de les regrouper sous ce titre "Ma vie passionnante dans le lotissement".

A suivre….

Textes précédents

DSC 0019-copie-1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait

  • : Chemin-de-prose.over-blog.com
  • Chemin-de-prose.over-blog.com
  • : L'écriture dans tous ses états
  • Contact

Profil

  • Jacinte
  • Natur'elle
  • Natur'elle

Recherche

Archives