Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 12:49

Ce midi un démarcheur sonne à la porte - zut j'avais oublié de réécrire sur l'ardoise "pas de démarchage ni commercial ni religieux  svp" -  se présentant comme accrédité par GDF Suez (il me montre son encartage) :

 « Etes-vous mensualisée ? Oui, alors vous avez dû recevoir cette lettre - qui propose gentiment de bloquer toutes les augmentations durant 2 ans - ? »

Devant ma visible méfiance et ma réponse directe

« Oui bien sûr en payant !, il insiste (c’est son job qui veut ça ;) :

- Mais non, si vous me laissez entrer je vais vous expliquer en détails. »

Là je sors le grand jeu :

« Non merci, je ne suis pas dupe, je suis journaliste et j’ai accès à  tout un tas de renseignements sur le net, vous savez nous sommes de plus en plus nombreux à être au courant de beaucoup de choses…

Ah oui j’ai vu que vous étiez contre l’aéroport, me dit-il en lorgnant vers mon auto-collant derrière la voiture, vous savez je comprends…mais avez-vous lu l’article dans le journal de La Baule et il y en a un autre dans le Parisien, essaie-t-il d’argumenter pour me prouver que la démarche de GDF Suez était bien honnête…

Bon, on n’a visiblement pas les mêmes références pour la lecture et la recherche d’infos ;)

Je n’ai pas eu envie de continuer plus avant la conversation – restant aimable et souriante au demeurant car je plains toujours les personnes qui font ce genre de (sale) boulot, mon côté « social » - ni de lui faire perdre son temps et le mien (en espérant quand même qu’il ne roule pas trop de gens dans la journée !). Cependant, à demi-mots, il m’a semblé deviner qu’il n’était pas dupe non plus sur la puissance des lobbys quand je lui ai dit que GDF s’en mettait plein les poches et ne cherchait sûrement pas à diminuer la (les) factures de ses clients ni de cette façon ni d'une autre.

Continuons à faire baisser la facture en consommant de moins en moins, de mieux en mieux… mieux pour la planète, mieux pour le porte-monnaie.

ardoise-001.JPG

Repost 0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 11:49

Vous êtes dans mes contacts depuis longtemps, pour certains depuis une dizaine d’années déjà ! Je ne vous ai jamais rencontrés « pour de vrai », l’éloignement, nos vies différentes et souvent bien remplies font que cela ne s’est jamais fait. Un jour peut-être… ou pas. Ce n’est pas un problème.

Mais ce qui est certain c’est qu’à aucun moment je n’ai eu envie de vous quitter, vous virer de ma liste, vous blacklister etc… et qu’il faudrait une déconnexion irrémédiable pour que l’on se perde.

L’effet 3D  est absent c’est vrai, le tactile à fortiori mais qu’à cela ne tienne… les échanges sont bel et bien réels et depuis tout ce temps j’ai vraiment l’impression de vous connaître.

Bien entendu, vous comme moi,  n’étalons pas sur la toile nos petits travers du quotidien, il paraît qu’un « véritable » ami les accepte, j’ai parfois des doutes… et je préfère de toutes façons épargner aussi les amis réels, ne pas les embêter avec tout ça en gardant pour moi ce que de moi je ne trouve pas top.

Je vous connais à travers une image, celle que vous avez choisie pour vous représenter, celle qui vous semble être vous.

Je vous connais surtout par ces lignes écrites au fil des jour  sur votre « mur », vos émotions virtuelles si proches de celles du réel, peut-être encore plus sincères.

Avec toi ami virtuel  je partage ce qui me fait vibrer : les belles images, les belles idées, la vie décalée, les rêves et les valeurs qui nous tiennent à cœur…

Quand l’ami réel manque,  occupé par sa vie, je sais que je peux te trouver ici, même en décalé, quelques pattes de mouche sur la toile blanche et le sourire me vient de l’histoire racontée, de la beauté de la photo postée, de la musique partagée…

Quelques lignes égarées sur l’immensité de la toile et qui tissent au fil des jours et des années un lien ténu mais bien réel.

coc mur

Repost 0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 14:51

J’aime bien écrire des textes en forme de  listing pour un oui pour un non, celui-ci sera carrément du côté du « non »

Il y en a certains qui traversent la vie avec un seul amour, oui oui ça existe et d’autres qui en connaissent 2-3-4-5 et plus…

Pour se dire adieu plusieurs options possibles et (in)imaginables :

- L’invitation au resto (testée et approuvée ;)

- Le coup de fil à pas d’heure avec message sur le répondeur ou direct c’est selon…

- La dernière balade romantique (testée et approuvée ;)

- Faire traîner en longueur sans vraiment le dire mais en le faisant sentir (ma méthode « je déteste les conflits »)

- Le face à face genre grand déballage des ressentiments, pas top mais souvent inévitable dans une histoire au long cours

- Tout baigne, ça baigne, on est d’accord de toutes façons (le rêve !)

- Se montrer « forfuitement » en une autre (galante) compagnie

- Partir à l’autre bout du monde et ne plus donner de nouvelles

- Rompre mais pas vraiment en fait "on reste amis hein ?" et se revoir de temps en temps...

- Le texto, souvent  en plein milieu de la nuit (la pire, genre « tu ne vaux pas plus » cf le titre du groupe Superets "160 caractères pour te dire adieu" qui m’a inspiré l'écriture de ce listing… http://youtu.be/trIsk7_0Jyk

Liste non exhaustive et très inspirée, à vous d’en rajouter si le cœur vous en dit.

Bon, le mieux, si tout va bien ou à peu près, c’est encore d’éviter la rupture.

 

amour en cage

Repost 0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 22:48

J'ai découvert aujourd'hui qu'une signature manuscrite ne valait plus rien... 
Il y a une quinzaine de jours, je me renseigne à la banque pour avoir un accès internet pour mon compte, à l'accueil on m'oriente vers un contrat qui permet cela entre autres, - sachant que dans cette banque*, avec un compte courant basique on doit payer l'accès internet en plus -

Je me laisse plus ou moins convaincre, on me sort un dossier avec n° etc... mais au moment de signer je demande à lire chez moi tranquillement  ledit contrat composé de plusieurs feuillets et je ne le signe pas.

Quelques jours après sa lecture approfondie et ayant pris le temps de réfléchir, je décide de rester sur le compte courant actuel, tant pis pour l'accès internet, pas envie de payer en plus ne serait-ce qu'une vingtaine d'€/an... Je rapporte donc les papiers, non signés, à la banque et là j'apprends avec surprise que le contrat avait commencé le jour où ils avaient été édités ! On me propose donc d'annuler un contrat... que je n'avais pas signé donc que je ne pensais pas commencé...?? J'ajoute que bien entendu le 1er prélèvement avait été lancé, ils vont devoir me rembourser.


Moralité : une signature manuscrite ne vaut plus rien à l'époque informatique, quand vous dites "oui ça a l'air intéressant"oralement cela vaut acceptation d'un contrat...
Pourra-t-on nous reprocher d'être méfiant envers tout ce qui a trait au commerce, banques, aturances et cie....?

* Je n'ai pas indiqué sciemment le nom de la banque, par respect pour les personnes qui y travaillent et ne sont généralement pour rien dans les règles qui la régissent, d'autre part je pense que cela doit être la même politique dans toutes les banques.

signatures-manuscrites.jpg



Repost 0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 14:07

Femmes

 

Aujourd’hui est un jour spécial

A ton tour tu as donné la vie

A un petit bout de femme

Auparavant je t’avais donné la tienne

De femme à femme

La vie s’est à nouveau frayée un chemin

Tu es plus que jamais en ce jour spécial

Devenue femme

L’Amour, la maternité

Inscrits dans nos gênes

Notre parcours de femme

Connaître cela, pouvoir le vivre

Et le transmettre à notre tour

 

Aujourd’hui est un jour spécial

Pour toi et ce petit bout de femme

A qui tu as ouvert à ton tour

La porte de sa vie de femme.

40.JPG

 

Repost 0
Published by Jacinte - dans Poème
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 16:28

Se perdre dans un joyeux fouillis de couleurs et de senteurs

Se pencher vers l’infiniment petit et  s’émerveiller devant  sa beauté complexe

Se parfumer les mains d’odeurs vertes et s’enivrer à leur subtil parfum

Fouler la terre encore meuble des dernières pluies

Ou le sec d’un sentier de fougères

S’arrêter et contempler  l’ondulation des verts du plus tendre au plus vif

Se dire qu’on est bien là au milieu de ce tout

Tendre l’oreille au chant du soir d’un oiseau

Ramasser l’un de ses plumes perdue dans l’herbe

Chercher le nom d’une plante-mystère

S’interroger sur ses qualités culinaires

Froisser la feuille pour en exhaler la senteur

Se gorger de nature jusqu’au trop plein

Dans un trou de verdure apercevoir au loin le paysage marin

S’assoir tout près de l’eau et prendre le temps

De savourer l’instant

29/04/2012

DSC_0237_modifie-1.JPG

 

Repost 0
Published by Jacinte - dans Poème
commenter cet article
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 19:54

16 mars, le jardin est maintenant nettoyé, les parties ornementales et petits fruits recouvertes de paillage. Cette année j’essaie le mulch de chanvre, c’était le moins cher et utilisable en bio. Les paillettes étant légères, j’ai rajouté par-dessus un peu de brf de pin (récupéré dans une décharge verte à la sortie de Guérande).

paillage-chanvre-et-brf--2-.JPGpaillage-chanvre-et-brf-copie-1.jpg

 

Paillage chanvre + brf autour de la terrasse et plantation de nouveaux framboisiers

Entre soleil et nuages, j’ai semé mes premiers radis (3 rangs), du céléri et des oignons. Le tout recouvert de voile de forçage davantage pour accélérer la pousse que pour protéger du froid, ce dernier étant tout relatif près du littoral.

Semis-sous-voile.JPG semis-oignons-sous-voile.JPG

 

Sous voile : première planche, plants de pommes de terre ; deuxième planche, radis, céléri.

 

Sous voile, dans le carré, semis d’oignons.

Repost 0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 00:08

vulcain sur la main

Une fleur au milieu des ronces

Une touche de couleur dans la palette des gris

L’arc-en-ciel après la pluie

Un oiseau au cœur de la ville

Une lettre pour le prisonnier

Un dessert après l’amer

Un brin d’herbe perçant le béton

L’orange des Noëls d’antan

Une perle parmi les cailloux

Un éclat de rire dans une rude journée

Une note de musique au milieu de la cacophonie

La pause café après le boulot

Une bonne nouvelle aux infos

Un ami des années après retrouvé

Un sourire sur un visage ridé

Une lampe allumée dans la nuit

Le phare dans la tempête

Le bouquet sur la table du malade

Un jardin fleuri au pied d’un immeuble

Le refuge à la cime des montagnes

La cahute au fond de la forêt

La première fleur après l’hiver

La plume voguant sur l’océan en colère

La patte de velours du chat

Le reflet du sourire dans un miroir brisé

Une porte qui s’ouvre au bout de la rangée fermée

La lueur du jour à travers les grilles

Au bout de la route la maison-cocon

 

La liste est longue des espoirs à inventer.

26 février 2013

 

Repost 0
Published by Jacinte - dans Poème
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 10:22

Cette année je privilégie le potager à l’ornement dans le travail de nettoyage et préparation… les fleurs il en faut pour les abeilles mais les légumes c’est quand même top ! La météo favorable de ces derniers jours y est pour quelque chose et m’a donné l’envie d’installer certains légumes plus tôt. Ainsi les pommes de terre et les poireaux (ces derniers parce que je devais les déplacer, sinon j’aurais bien attendu un peu vu leur tout petit diamètre).

Potager--fevrier-2013-002.JPG

Pour cela j’ai d’abord retourné la terre avec ma nouvelle grelinette et l’ai débarrassée de moults adventices ! J’ai ajouté du compost demi-mûr en surface avant d’enterrer les plants bio achetés la semaine dernière (35 !).

Potager, février 2013 001


La veille j’avais rajeuni le carré fraises en réunissant les plants restés sur le talus de gauche avec ceux déjà installés sur la planche potagère. Les poireaux-baguettes les y rejoindront car ils se rendent service mutuellement.


 

Repost 0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 20:09

Une météo de mars entre soleil et giboulées... j'ai réussi cependant à arranger la bordure du coté droit, à la bêche.

Une incursion dans les jardineries de Guérande pour m'offrir deux nouveaux outils : un désherbinet (!), j'aurais plutôt appelé ça une serfouette, avec une forme triangulaire permettant de désherber dans les endroits difficiles.

Et surtout une grelinette pour travailler la terre du potager. J'avais déjà une griffe mais trop peu efficace pour les travaux du début du printemps. La grelinette permet de travailler une plus grande surface, sans trop d'efforts. Je n'ai pas pu m'empêcher de la tester dès ce soir... un tiers du potager est nettoyé ! La terre est lourde mais j'y arrive et puis attendre une météo vraiment favorable... en ce moment c'est hypothétique.

Dès que le terrain sera prêt, j'installerai les plants de pomme de terre bio que je viens d'acheter pour avoir une récolte dans trois mois. Les autres années je mettais en terre des pommes de terre de consommation que je laissais germer mais ce n'était pas suffisant.

J'ai acheté également un deuxième arrosoir qui a pris place sous un autre récupérateur et qui évitera trop d'aller-venues dans les périodes où il faut arroser.

Pour finir les emplettes, un tout premier paquet de graines : du panais, un légume que je pourrais récolter jusqu'aux gelées, intéressant ! J'essaierai aussi des navets et je ressèmerai des poireaux, longs à lever mais... j'en récolte encore, c'est très intéressant en hiver !

11 février

Potager--fevrier-2013-005.JPG

Repost 0

Portrait

  • : Chemin-de-prose.over-blog.com
  • Chemin-de-prose.over-blog.com
  • : L'écriture dans tous ses états
  • Contact

Profil

  • Jacinte
  • Natur'elle
  • Natur'elle

Recherche

Archives