Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 14:07

Femmes

 

Aujourd’hui est un jour spécial

A ton tour tu as donné la vie

A un petit bout de femme

Auparavant je t’avais donné la tienne

De femme à femme

La vie s’est à nouveau frayée un chemin

Tu es plus que jamais en ce jour spécial

Devenue femme

L’Amour, la maternité

Inscrits dans nos gênes

Notre parcours de femme

Connaître cela, pouvoir le vivre

Et le transmettre à notre tour

 

Aujourd’hui est un jour spécial

Pour toi et ce petit bout de femme

A qui tu as ouvert à ton tour

La porte de sa vie de femme.

40.JPG

 

Repost 0
Published by Jacinte - dans Poème
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 16:28

Se perdre dans un joyeux fouillis de couleurs et de senteurs

Se pencher vers l’infiniment petit et  s’émerveiller devant  sa beauté complexe

Se parfumer les mains d’odeurs vertes et s’enivrer à leur subtil parfum

Fouler la terre encore meuble des dernières pluies

Ou le sec d’un sentier de fougères

S’arrêter et contempler  l’ondulation des verts du plus tendre au plus vif

Se dire qu’on est bien là au milieu de ce tout

Tendre l’oreille au chant du soir d’un oiseau

Ramasser l’un de ses plumes perdue dans l’herbe

Chercher le nom d’une plante-mystère

S’interroger sur ses qualités culinaires

Froisser la feuille pour en exhaler la senteur

Se gorger de nature jusqu’au trop plein

Dans un trou de verdure apercevoir au loin le paysage marin

S’assoir tout près de l’eau et prendre le temps

De savourer l’instant

29/04/2012

DSC_0237_modifie-1.JPG

 

Repost 0
Published by Jacinte - dans Poème
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 00:08

vulcain sur la main

Une fleur au milieu des ronces

Une touche de couleur dans la palette des gris

L’arc-en-ciel après la pluie

Un oiseau au cœur de la ville

Une lettre pour le prisonnier

Un dessert après l’amer

Un brin d’herbe perçant le béton

L’orange des Noëls d’antan

Une perle parmi les cailloux

Un éclat de rire dans une rude journée

Une note de musique au milieu de la cacophonie

La pause café après le boulot

Une bonne nouvelle aux infos

Un ami des années après retrouvé

Un sourire sur un visage ridé

Une lampe allumée dans la nuit

Le phare dans la tempête

Le bouquet sur la table du malade

Un jardin fleuri au pied d’un immeuble

Le refuge à la cime des montagnes

La cahute au fond de la forêt

La première fleur après l’hiver

La plume voguant sur l’océan en colère

La patte de velours du chat

Le reflet du sourire dans un miroir brisé

Une porte qui s’ouvre au bout de la rangée fermée

La lueur du jour à travers les grilles

Au bout de la route la maison-cocon

 

La liste est longue des espoirs à inventer.

26 février 2013

 

Repost 0
Published by Jacinte - dans Poème
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 23:45

La-vie-tout-simplement-0046.JPG

 

Depuis quelques temps

ou bien longtemps refoulés :

 

pensées et rancunes accumulées

petites mesquineries du quotidien

rentre-dedans de temps en temps

pesanteur au-dedans

envie de souffler au-dehors

larmes contenues

rage intériorisée

tromperies ouvertes ou cachées

absences prolongées

sommeil dos à dos

de plus en plus éloignés

gestes tendres si rares

qu'ils en deviennent surprenants

indifférence à la présence

face à face étrangers

repas télé allumée

nourriture longuement préparée

aussitôt avalée sans mot dire

compliments quémandés

cadeaux à côté

journal intime bien planqué

pensées qui divaguent

vers le voisin de palier

non-dits et pourparlers

piques et pic et colégram

ainsi s'en va l'amour

sur la pointe des pieds

ou à grands fracas de verre brisé

un soir de plus, un soir de trop

viendra le clash

le temps de larguer les amarres.

Repost 0
Published by Jacinta Delapuertadelsol - dans Poème
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 19:34

 P3080175.JPG

MUSIQUE

 

Elle fait partie de ma vie

une compagne à la présence nécessaire

elle me réveille en douceur le matin

me sortant à tâtons de mes songes

elle accompagne la journée

tantôt de brusques envolées

tantôt à peine murmurée

de mes lèvres un son juste fredonné

sur la route elle stimule l'évasion

de l'esprit à son écoute occupé

sur les chemins de nature empruntés

elle se fait joie dans le chant des oiseaux

à l'inverse parfois c'est au cœur de la foule assemblée

que je me laisse envahir

puis par la transe emporter

quand le soir tombe en été

un son de guitare autour du feu allumé

nous unit mieux qu'un discours enflammé

la tristesse y trouve aussi réconfort

elle sait dans ses notes l'envelopper

par la caresse d'une mélodie qui apaise

quand vient l'heure des rêves à la fin de la journée

elle se fait murmure pour mieux m'entraîner

vers la mélopée de la nuit.

 

Réedition 2011 pour la fête de la musique

La-vie-tout-simplement-0038.JPG

 

 

Repost 0
Published by Jacinta Delapuertadelsol - dans Poème
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 21:10

 

PC250032

Parfois ça me fait drôle

à mon âge

de t'appeler encore ainsi

mais ce petit nom

de par le monde

tant et tant dit

venant de moi

allant vers toi

est unique cette fois.

 

La vie avance

et pourtant

je te vois encore parfois

avec des yeux d'enfant

toi-même a souvent du mal

reconnais-le

à me voir vraiment

comme je suis maintenant.

 

Dans mon souvenir

des années enfantines

tu me paraissais

un peu sévère

cachant ta tendresse

et ta sensibilité

derrière une distance

qu'à l'époque

tu pensais de mise

ton éducation à la campagne

t'avait plutôt appris

que les enfants doivent être sévis

qu'il ne faut pas trop les cajoler

sous peine de les voir se gâter

comme les fruits dans le panier.

 

Seule fille, fille aînée

tu as essayé de m'inculquer

bonne tenue, mots mesurés

ma nature rebelle

et mes désirs de liberté

ne t'y ont guère aidé

j'ai compris bien plus tard

que ta fierté de père

me voulait féminine

seule fille, fille aînée

de mon père aimée.

 

Papa

sache à présent

que toujours pour moi

tu es cher

même s'il est récurrent

que j'oublie

ta date d'anniversaire

mon esprit vagabond

ayant toujours un peu de mal

à imprégner les usages

aujourd'hui c'est ta fête

tu vois j'y ai pensé

trottaient dans ma tête

toutes ces pensées

pour toi

papa.

 


Repost 0
Published by Jacinta Delapuertadelsol - dans Poème
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 23:20

 

affiche Fete de famille 2005 1

 

Fête de famille

fête difficile ?

Un point d'interrogation

pour clore cette réunion

dubitative, en remue-méninge

trotte dans ma tête

des questions qui viennent de loin

du fin fond de l'enfance

et qui remontent à la surface

lors de ces moments-là.

 

On se retrouve à chaque fois

un peu plus vieux

un peu différents

nos vies se sont séparées

il y a déjà longtemps

et les chemins égarés

que l'on a pris parfois

nous ont entraînés

bien loin de ceux

qui nous ont vu grandir

au milieu d'eux.

 

Parce qu'on est du même sang

on se revoit quand même

tout au long de nos vies

au détour de nos virages

la route est restée droite pour l'un

pleine d'ornières et de cailloux pour l'autre

la mienne serpente à l'envie, j'y trébuche aussi

alors pourquoi vouloir à tout prix

rester celui ou celle

qu'on était avant

dans le souvenir de nos parents.

 

Fête de famille

fête difficile

se sentir observé

se sentir obligé

jouer un jeu

jouer le jeu

faire semblant

approuver, sourire, rire et parler

ensemble on devrait être bien

et pourtant ?

 

Fête de famille

fête difficile

ma vie n'est pas la vôtre

mes choix sont les miens

je respecte les vôtres

acceptez les miens

ne jugez pas l'apparence

cherchez à comprendre

je ne suis pas vous

vous n'êtes pas moi

vivons nos vies différentes

sans ces regards qui interrogent

qui cherchent la défaillance

plutôt que d'encourager la vaillance.

 

Fête de famille

fête difficile

parents je vous aime

mais je préfère vous voir

juste entre nous

de temps en temps

pour parler vraiment

et non pas au milieu

d'une tablée qui n'en finit pas

d'enchaîner les mots et les rires

qui ne veulent rien dire

mais ça évidemment

je le garderai pour moi.

Repost 0
Published by Jacinta Delapuertadelsol - dans Poème
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 20:16

.st-valentin

Pas d'plan sur la comète

juste pour voir si ça marche encore

juste pour voir s'il vaut le détour

juste pour faire un petit tour

du côté de l'aventure.

 

Pas d'plan sur la comète

pas non plus de prise de tête

c'est l'été dans ma tête

laissez aller, laissez venir

juste histoire d'en rire.

 

Pas d'plan sur la comète

à quoi ça sert de gamberger

pour une fois laisser de côté

cerveau, esprit et tutti quanti

laisser voguer, laisser flotter

histoire d'engranger des souvenirs

pour les jours gris à venir.

 

Pas d'plan sur la comète

s'il me plait un peu beaucoup

je ne me triturais pas les méninges

laisser rêver, laisser vivre

les bons moments

le temps présent.

 

Pas d'plan sur la comète

à prendre ou à laisser

ne rien d'autre me demander

j'aime trop ma liberté

pas question de la solder

laisser respirer, laisser partir.

 

 

Repost 0
Published by Jacinta Delapuertadelsol - dans Poème
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 19:19

Mon-regard-sur-la-vie-0003.JPG 

Réunir tous les ingrédients autour de vous :

Pour cela sortez de chez vous mais

Surtout n'allez pas les chercher dans les magasins !

Ramassez-les dans les bois,

Sur les plages,

Au coin de la rue,

Parmi la foule,

Au milieu des amis,

Dans un coin tranquille,

Partout où vous passez en fait....

 

Préparez les ustensiles :

Les yeux pour admirer,

Les mains pour caresser,

Les jambes pour danser,

Les bras pour entourer,

Les pieds pour battre la cadence,

Le nez pour pour s'enivrer d'odeurs fraîches,

La bouche pour sourire,

Les oreilles pour faire vibrer en soi la musique.

 

Versez les ingrédients un à un

En rajoutant une cuillérée d'humour,

Un grain de folie,

Une once de fantaisie,

Un élan de tendresse,

Une pincée de rêve

Dans la marmite du quotidien.

 

Laissez mijoter à petit feu

Et vous obtiendrez le plat simple du bonheur. 

 

 

 

Repost 0
Published by chemin-de-prose.over-blog.com - dans Poème
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 00:20

  DSC 0001-copie-1

L'insouciance comme une jupe légère

qui vole dans le vent de l'été

en dévoilant sans crainte les rires du présent

 

L'insouciance la belle téméraire

qui nous donne des ailes pour franchir

les obstacles du métal de la vie

 

L'insouciance des enchantements

d'une jeunesse de l'esprit

qui vagabonde dans les ruelles de l'oubli

 

L'insouciance de l'enfant qui joue

à inventer des chimères de soie

pour entrelacer ses rêves dans la nuit

 

L'insouciance de celui qui n'a rien à perdre

car ce qu'il possède est au-delà des biens terrestres

dans le parfum enivrant des plaisirs simples

 

L'insouciance comme un nectar

à boire sans fin en écoutant le silence

qui nous enveloppe d'une mousseline de brume

 

L'insouciance qui se lit dans le regard

des gens qui marchent sur le tapis rose

des souvenirs d'enfance heureuse

 

L'insouciance des belles amours

quand elles flottent sur le nuage vaporeux

des premières fois

 

L'insouciance des pensées vagabondes

qui nous surprennent au détour du chemin

le temps d'une pause dans le quotidien

 

L'insouciance le bonheur l'insouciance

Je cours après toi mais jamais plus tu ne reviendras

A présent la sagesse marche dans tes pas,

et c'est très bien comme ça ?

 

Repost 0
Published by chemin-de-prose.over-blog.com - dans Poème
commenter cet article

Portrait

  • : Chemin-de-prose.over-blog.com
  • Chemin-de-prose.over-blog.com
  • : L'écriture dans tous ses états
  • Contact

Profil

  • Jacinte
  • Natur'elle
  • Natur'elle

Recherche

Archives